1ER mai à Paris, NOUVEAU MENSONGE DE CASTA(G)NER

vendredi 3 mai

Il n’y a pas eu d’ « attaque de l’hôpital Pitié-Salpétrière » le mercredi 1er mai 2019 contrairement aux déclarations du ministre de l’intérieur.
Par contre, il y a bien eu une charge violente des CRS- tout de noir vêtus- y compris dans l’enceinte de l’hôpital ; les manifestants gazés et apeurés ont cherché refuge là où ils pouvaient. CRS sous les ordres du préfet de police Lallement (ça ne s’invente pas).

Le gouvernement Macron, c’est une infamie par semaine !



Toutes les brèves du site