LE SOUTIEN DES PERSONNELS DE L’UNIVERSITE DE BOURGOGNE AUX PROFESSEURS GREVISTES

LES CONTRE-REFORMES « BLANQUER » DESORGANISENT NOS METIERS DESORGANISONS LEUR SYSTEME
jeudi 11 juillet 2019
par  Sud Educ Bourgogne

{{}}Ci-dessous le communiqué des personnels de l’université de Bourgogne :

En utilisant le terme « prise d’otages » pour les professeurs grévistes qui ont retenu notes et copies, E. Macron assimile les fonctionnaires de l’Éducation nationale à des terroristes, alors même que le mouvement auquel ont été contraints les enseignants du second degré provient de mois de mobilisation et d’un manque d’écoute total de la part du ministre de l’Education.

La solution imaginée par Jean-Michel Blanquer, qui consiste à prendre du contrôle continu dans les résultats du baccalauréat, rompt le principe d’égalité et donne une insécurité juridique à certains résultats dont il sera responsable.

Nous, enseignants, enseignants-chercheurs, chercheurs, personnels BIATSS de l’université, condamnons toute tentative du ministre de remettre en cause le droit de grève en multipliant les menaces de retraits de salaire de 15 jours, en multipliant les menaces de sanctions à l’encontre des collègues qui ont décidé la grève au moment de saisir les notes ou de participer aux jurys d’examens.

Nous rappelons notre soutien aux collègues qui ont manifesté leur opposition aux réformes Blanquer du Bac, des lycées, de Parcoursup et du projet de loi dit « école de la confiance » et avec nos collègues, nous en demandons à nouveau l’abrogation.

SNESUP FSU, SNCS, CGT FERC SUP, SNASUB FSU


Agenda

<<

2019

 

<<

Juillet

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930311234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois