La retraite « universelle » ou « par point » pour les nuls

Contrer la propagande gouvernementale
jeudi 25 octobre 2018
par  Sud Educ Bourgogne

La propagande gouvernementale contre le système de retraite par répartition se déploie depuis plusieurs semaines.

Récemment (vendredi 19 octobre 2018), en Côte d’Or, le haut-commissaire chargé des retraites, Jean-Paul DELEVOYE, était de passage sur le campus de l’université de Bourgogne à Dijon afin de promouvoir le système dit « universel » ou « par points ».

Qui est Jean- Paul DELEVOYE ? On peut d’abord rappeler pour les plus jeunes et les plus distraits que JP. DELEVOYE -ancien député, ancien sénateur de l’UMP (ancêtre de LR) n’est ni de gauche ni de gauche puisqu’il a été ministre de la Fonction Publique de 2002 à 2004 sous la présidence de J. Chirac.

A ce poste, il a mis en oeuvre la contre-réforme FILLON/RAFFARIN de 2003 au sujet de la retraite des fonctionnaires.

En 2003, a été imposée une augmentation de la durée de cotisation portée à 40 ans (37,5 ans jusqu’alors) et a été instauré un mécanisme de décote (inexistant jusqu’alors) portant préjudice aux fonctionnaires et à leurs pensions.

On l’aura compris M. DELEVOYE n’a pas été nommé au hasard haut-commissaire à la réforme des retraites le 14 septembre 2017 lors du conseil des ministres présidé par E. MACRON...

Depuis, ce « haut-commissaire » s’emploie à faire la promotion d’une retraite dite « universelle » ou encore appelée « par points » qui vise tout simplement à abattre les retraites par répartition.

Pourquoi les retraites par répartition-système qui fonctionne avec des paramètres connus et qui permet de connaître ses cotisations et d’évaluer sa pension- sont-elles dans le collimateur du gouvernement MACRON ?

D’une part, il s’agit d’une injonction de la commission de Bruxelles.

D’autre part, le secteur privé des assurances voit lui échapper chaque année 2 000 milliards d’€..! En effet, les retraites constituent un salaire socialisé différé. Et cela est insupportable aux tenants du libéralisme...

Dans ce contexte, certains ont tout à gagner avec une « réforme » qui définirait un régime « unique ».

Afin de dissiper le brouillard idéologique complaisamment relayé par les médias dominants (sur l’air démagogique "oh oui 42 régimes de retraite c’est compliqué, trop compliqué...), SUD EDUCATION BOURGOGNE vous invite à prendre connaissance du tableau synthétique ci-joint qui compare, en l’état actuel des informations distillées au compte-gouttes, ce qui existe et ce que veut faire le gouvernement...

PDF - 115.4 ko
La retraite par point pour les nuls


Agenda

<<

2019

 

<<

Novembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois