Le gâteau, pas les miettes ! Toutes et tous en grève et en manif le 27 janvier !

lundi 24 janvier 2022
par  Sud Educ Bourgogne

Deux semaines après les manifestations massives du 13 janvier, les personnels se mobilisent de nouveau aux côtés de tous les fonctionnaires et des salariés du privé pour réclamer leur dû : des embauches et des salaires décents. Maintenons la pression sur Jean-Michel Blanquer et le gouvernement !

Dans l’Education nationale notamment, les maigres annonces sont largement insuffisantes pour répondre aux revendications des personnels en matière de recrutements, de moyens et de salaire.

Les dotations horaires aux établissements confirment que le ministère entend poursuivre sa politique de dégradation du service public. Il est plus que jamais nécessaire de contraindre le ministère à accorder les moyens de fonctionner à l’École.

Les grèves et rassemblements qui ont eu lieu sur tout le territoire ont montré la détermination des personnels à obtenir satisfaction sur les revendications et constituent un relais pour construire une journée de grève massive jeudi 27 janvier. L’enjeu pour SUD est bien de construire dans la durée le rapport de force avec le gouvernement : les personnels de l’Éducation nationale construisent d’ores et déjà une grève massive jeudi prochain, en lien avec les travailleurs et travailleuses de tous les secteurs.

L’augmentation des salaires de toutes et tous est une urgence dans l’Éducation, non seulement en raison de prix qui repartent à la hausse, mais aussi particulier pour tous les personnels dont les salaires sont aujourd’hui insuffisants pour vivre, comme celui des AESH et des assistant⋅es d’éducation.

SUD éducation réaffirme ses revendications immédiates :

report immédiat des épreuves de spécialités de mars à juin (et au-delà l’abrogation des réformes du bac et des lycées, et de Parcoursup qui s’est ouvert ce jeudi 20 janvier)
des recrutements en nombre suffisants pour pallier les besoins en termes de remplacements, bien au-delà des listes complémentaires et contrats précaires annoncés
des protections en quantité suffisante pour les personnels sur dotation d’État (masques chirurgicaux et FFP2, capteurs de CO2, purificateurs d’air). À ce jour, les masques chirurgicaux ne sont toujours pas distribués aux personnels.

Et au-delà :

un collectif budgétaire pour permettre un véritable plan d’urgence pour l’Éducation, en commençant par les dotations de postes de préparation de la rentrée 2022
une hausse des salaires, qui repose sur une augmentation du traitement indiciaire et non de simples primes.

SUD appelle les personnels à se réunir dès demain en Assemblées générales, et à construire la réussite de la grève interprofessionnelle du jeudi 27 janvier prochain.


Documents joints

21-appel <span class="caps">AESH<
21 - tract intersyndical
21 - visuel appel manif Dijon
71 - Tract et appel manifs