mercredi 11 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

AESH DE SAÔNE-ET-LOIRE : HOLD-UP SUR LE TEMPS DE TRAVAIL !

Dans la fonction publique un temps plein équivaut à 1607h / an. Depuis la rentrée de septembre 2019, les AESH ont de nouveaux contrats de travail calculés sur la base de 41 semaines.

Que dit la circulaire ministérielle ?

Extrait de la circulaire n° 2019-090 du 5-6-2019, au paragraphe 3.4 :
Le temps d’accompagnement de ou des élèves ne peut être lissé sur la période de référence des 41 semaines. Dès lors, le temps de service hebdomadaire d’accompagnement du ou des élèves sert de référence pour la détermination du temps de service. Comme précisé à la section 2.6.1. de la présente circulaire, la quotité travaillée de l’agent est calculée selon la formule suivante :
Quotité travaillée = (temps de service hebdomadaire d’accompagnement x nombre de semaines compris en 41 et 45) /1 607 heures
Ainsi, pour exercer à temps plein (1 607 heures annuelles), un AESH dont le contrat prévoirait une période de 45 semaines, devra effectuer un temps de service hebdomadaire de 35 heures 40 minutes. Sur une période de 41 semaines, ce temps de service hebdomadaire devra être de 39 heures 10 minutes.

Par conséquent, avec ce mode de calcul :

un-e AESH dont l’emploi du temps hebdomadaire est de 23h30 doit avoir une quotité de 60% :
23,5 X 41 = 963,5 h, soit 60 % de 1607 h (activités connexes et réunions incluses)

un-e AESH dont l’emploi du temps hebdomadaire est de 25h30 doit avoir une quotité de 65% :
25,5 X 41 = 1045,5 h, soit 65 % de 1607 h (activités connexes et réunions incluses)

Le salaire est directement lié à la quotité de temps de service : entre une quotité de 60% et de 65% il y a une différence d’environ 50 euros brut / mois.

Que dit la DSDEN71 ?

Au motif que les AESH n’utiliseraient pas toutes les heures de leur temps de travail « invisible » (préparations, concertations, réunions...) Monsieur le Dasen s’arroge le droit de rajouter une partie de ces heures dans le temps de service.
Ainsi nombre d’AESH de l’académie se retrouvent avec un emploi du temps hebdomadaire sortant du cadre réglementaire : 25h30 par semaine pour une quotité de 60%.

Nos organisations, collectifs et syndicats, sont déterminés à mettre en œuvre tous les moyens juridiques et actions collectives, pour rétablir les AESH dans leurs droits.

Ci-dessous le tract en direction des personnels AESH à diffuser sans modération

PDF - 250.7 ko
Tract intersyndical - temps de travail des AESH en Saône-et-Loire

Articles les plus récents

dimanche 15 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

RESEAU RATP A L’ARRET : UNE PREMIERE REUSSITE

Le communiqué de Solidaires RATP suite à la grève du 13 septembre
Réseau RATP à l’arrêt : une première réussite
Les salariéEs de la RATP combattent d’abord le système de retraites par points Depuis des mois, le gouvernement balade les organisations syndicales dans des discussions sans fin autour des (...)

jeudi 12 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

OBSERVER L’ACTION DE LA POLICE ET DE LA GENDARMERIE EST UN DROIT ! SOUTIEN A CAMILLE HALUT

Paris, le 12 septembre 2019
Les observatoires des libertés publiques participent depuis plusieurs années au respect des droits fondamentaux. La Ligue des droits de l’Homme (LDH), depuis sa fondation en 1898, comme d’autres organisations, agit dans ce sens. Camille Halut, membre d’un Observatoire (...)

jeudi 12 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

LAREFORMEDU BAC PRO RENVOYEE DANS LES CORDES

Un article paru dans le quotidien « L’Humanité », jeudi 12 septembre 2019 au sujet de la contre-réforme du lycée professionnel
La réforme du bac pro renvoyée dans les cordes
Olivier Chartrain
Le CHSCT ministériel a demandé vendredi l’abandon de la réforme du lycée professionnel, pour cause de risques (...)

mardi 10 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

REFORMEDES RETRAITES : SUD EDUCATION APPELLE A LA MOBILISATION

Comme toutes les réformes des retraites depuis 1993, la nouvelle réforme annoncée est présentée comme inéluctable. Le gouvernement prétend qu’il y a trop d’inactifs, que le déficit ne cesse de se creuser, et que sans réforme le régime de retraite risque de s’effondrer.
Le gouvernement présente (...)

lundi 9 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

NOUVEAU DECRET SUR LA FORMATION : SUD DENONCE UNE NOUVELLE ATTAQUE CONTRE LE STATUT & LE TEMPS DE TRAVAIL

Le 6 septembre, le gouvernement a publié un décret qui crée une « allocation de formation pour les professeurs bénéficiant d’une formation pendant les périodes de vacance des classes », pour une période maximale de cinq jours.
Ce décret entérine la possibilité pour l’administration d’imposer une formation (...)

dimanche 8 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

AFFAIRE TEFAL : MOBILISONS-NOUS LE 12 SEPTEMBRE

Affaire Téfal : l’inspectrice du travail devant la cour d’appel de Lyon Mobilisons nous le 12 septembre 2019
Solidaires soutient depuis le début l’inspectrice du travail poursuivie par Téfal pour avoir voulu simplement faire son travail. Dans un contexte où les droits des salarié-es sont réduits et (...)

vendredi 6 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

SUD EDUCATION SOUTIENT LES MOBILISATIONS EN COURS ET APPELLE A LES ETENDRE

Communiqué de la Fédération Sud Education La rentrée scolaire est chaotique. Dans le premier degré, la mise en œuvre de la scolarisation dès 3 ans suscite de nombreuses difficultés d’organisation, notamment en ce qui concerne la propreté. En collège, les suppressions de postes, ainsi que l’ensemble des (...)

vendredi 6 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

NE LAISSONS PAS LE TRAVAIL NOUS TUER

Nombre de nos collègues dans l’Éducation nationale mettent fin à leurs jours ou tentent de le faire.
Pour SUD éducation, chaque suicide est un drame humain, duquel, malheureusement, le travail ne peut bien souvent pas être évacué. Il est à cet égard insupportable de voir l’administration de l’Éducation (...)

jeudi 5 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

DE LA POUDRE AUX YEUX POUR LES AESH

La circulaire du 5 juin dernier, présentée par les ministres Blanquer et Cluzel comme une grand avancée pour les personnels n’est que de la poudre aux yeux. Pour les AESH, c’est toujours la précarité qui est à l’ordre du jour. En cette rentrée, SUD éducation fait le point.
Le PIAL, rentabilisation à (...)

mercredi 4 septembre 2019
par  Sud Educ Bourgogne

APPEL DE LA COORDINATION NATIONALE DES COLLECTIFS EN LUTTE CONTRE LESREFORMESBLANQUER & CONTRE PARCOURSUP

APPEL DE LA COORDINATION NATIONALE DES AG ET COLLECTIFS
EN LUTTE CONTRE LES REFORMES et la LOI BLANQUER ET PARCOURSUP
Depuis l’Université d’été des enseignant-e-s et de l’éducation, le 28 août 2019
La sixième coordination nationale des établissements en lutte contre les réformes et la (...)

Agenda

<<

2019

 

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2627282930311
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30123456