Articles les plus récents

vendredi 22 février 2019
par  Sud Educ Bourgogne

CLASSE NORD COREENNE ?

Suite à un amendement présenté par le député E. CIOTTI, l’assemblée nationale donne son blanc-seing pour tapisser les salles de cours de bleu, de rouge de blanc...
Sommes-nous sous le règne de KIM JONG-UN avec cette folie de pavoiser les salles de cours ?
Point du tout, il s’agit de la France en ce (...)

dimanche 10 février 2019
par  Sud Educ Bourgogne

LA DERIVE AUTORITARISTE

Le projet de loi dit « anticasseurs » voulu par le réactionnaire vendéen (pléonasme) Retailleau et dénoncé jusque dans les rangs de la macronie (comme par l’avocat Sudreau, proche du locataire de l’Elysée, qui s’inquiète publiquement du danger dans la presse), les manifestations interdites de fait sur la (...)

mercredi 30 janvier 2019
par  Sud Educ Bourgogne

Contre les réformes Blanquer, pour la justice sociale, construire la grève générale interprofessionnelle du 5 février

Contre les réformes Blanquer, contre les suppressions de postes, et plus largement pour les revendications de progrès social portées avec les gilets jaunes, l’heure est à la grève. SUD éducation appelle à construire un mouvement de grève massif dès le 5 février. Tout le matériel de mobilisation de la (...)

dimanche 27 janvier 2019
par  Sud Educ Bourgogne

« Réforme » du lycée général et techno : l’analyse des nouveaux programmes

Réforme du lycée, les nouveaux programmes : l’analyse de SUD éducation
La rédaction des nouveaux programmes, comme la réforme des lycées en général, s’est faite dans la précipitation et sans tenir compte des personnels et des élèves. Le Ministère a préféré inventer des disciplines de toutes pièces sans en (...)

dimanche 27 janvier 2019
par  Sud Educ Bourgogne

Guide des enseignants stagiaires du 1er degré

Nouvelles et nouveaux professeur-e-s des écoles
SUD Éducation est engagé dans la défense de la formation des enseignant-e-s et dans la défense des enseignant-e-s en formation.
Nous serons toujours à vos côtés en cas de difficulté. Mais le syndicat est une force collective : le rejoindre permet de (...)

dimanche 20 janvier 2019
par  Sud Educ Bourgogne

De qui se moque-t-on ? Cachez ce gilet...

Alors que M. Macron pérore devant des centaines de maires triés sur le volet tel un Louis XVI devant les représentants des Etats Généraux en juin 1789, le syndicat Solidaires 71 réuni en assemblée générale, vendredi 18 janvier, dénonce à juste titre la répression en cours contre le soulèvement des gilets (...)

jeudi 17 janvier 2019
par  Sud Educ Bourgogne

24 Janvier, contre les réformes, pour nos moyens

La préparation de la rentrée 2019 commence maintenant. Au menu : 3550 suppressions de postes et mise en oeuvre des contre-réformes. L’heure est à la mobilisation.
Suppressions de postes
SUD éducation a voté contre les réformes du Lycée général et technologique (LGT), du Lycée professionnel (LP) et du (...)

jeudi 17 janvier 2019
par  Sud Educ Bourgogne

Lettre de Macron : haro sur les services publics

La fédération SUD éducation a pris connaissance de la lettre adressée lundi 14 janvier à la population par le Président de la République, Emmanuel Macron.
Le message est clair. Il sera possible de débattre de tout, sauf de l’essentiel, pour lequel le Président a déjà tracé la ligne : les plus riches (...)

dimanche 6 janvier 2019
par  Sud Educ Bourgogne

2019, le temps de la mobilisation

Le ministère tente de passer en force sa « réforme » (régression en réalité) du lycée général et technologique et du baccalauréat.
Sud Education a voté contre ces contre-réformes au Conseil Supérieur de l’Education (CSE).
A l’heure où les DHG (Dotations Horaires Globales) arrivent dans les établissements - (...)

mercredi 19 décembre 2018
par  Sud Educ Bourgogne

Le collectif précaires de l’éducation 71-21 interpelle le Ministre

Monsieur le Ministre, Lors de sa dernière allocution télévisée, Monsieur Macron, Président de la République, a indiqué qu’il « demandera à tous les employeurs qui le peuvent, de verser une prime de fin d’année à leurs employés et [que] cette prime n’aura à acquitter ni impôt ni charge. » Par notre statut de (...)